Mon projet pour vous accompagner

JPG_0121.JPG
Participer au dévoilement précieux de ce qui sommeille en chacun de nous, nos ressources oubliées, nos blessures inavouées, permettre à la personne que j’accompagne d’accepter qui elle est avant d’envisager être une autre, soutenir ce qui permet le mieux-être et une conscience plus juste de nos fonctionnements, voilà mon engagement le plus cher.
Ce projet nécessite un cadre sécurisant et une interpellation continue de ma pratique. C’est pourquoi :
 
  • J’ai effectué un travail thérapeutique personnel, en individuel et en groupe, de plusieurs années, que je poursuis quand le besoin s'en fait sentir
  • Ma pratique est supervisée, en groupe et en individuel, par des superviseurs Gestalt-thérapeutes. Cette démarche me permet de nourrir les situations thérapeutiques que j'accompagne, d'éclairer les "angles morts" que je ne vois pas seule
  • Je nourris ma posture de Gestalt-thérapeute par mes lectures, la participation à des rencontres collègiales, des formations ponctuelles dans différents domaines tels que la Somatic Experiencing (avec Michel Schittecatte), la systémie (avec André Chemin), ou l'approche chamanique de la Thérapie (avec Liliane Van der Velde)
  • Adhérente au CEGT (Collège Européen de Gestalt-thérapie), je suis curieuse des enrichissements, des interactions, et des interrogations de ma profession et je m’engage à respecter le code de déontologie du CEG-t . Ce collège reconnaît le professionnalisme de ses membres sur la base des 5 critères partagés dans le champ de la psychothérapie relationnelle :
    • Psychothérapie personnelle approfondie,

    • Formation longue à la pratique de la gestalt-thérapie,

    • Supervision continue de la pratique professionnelle

    • Adhésion à une organisation professionnelle engageant déontologiquement ses membres,

    • Reconnaissance de pairs par une organisation professionnelle distincte de l’école de formation. »